Imprimer

Servir

(Bouchaud/ADF-Musique)

1.
Il aurait tant besoin, d’être entouré, servi,
Le Seigneur va mourir, il sent monter la peur,
Mais c’est encore lui, le premier qui s’oublie :
Voici Jésus, penché, pour soulager les coeurs.
Et c’est Dieu qui prie l’homme de comprendre son geste
Pour aimer jusqu’au bout, il faut s’anéantir
Ne plus penser qu’à l’autre en oubliant le reste,
Aimer sans condition ses frères et les servir.
SERVIR, SERVIR, JUSQU’À L’EXTRÊME,
SERVIR, CAR ILS ONT TANT BESOIN,
LES HOMMES, QU’ON LES AIME.
2.
Ôtant son vêtement, quittant les artifices,
Ce qu’il montrait sans mots, nous ne le savions pas :
Pour mériter le ciel, combien de sacrifices ?
Nous cherchons Dieu si haut, il nous attend si bas.
L’esclave regardait ce que faisait le maître
Se tenant à genoux, il avait pris sa place
Et lui qui n’était rien, il se sentit renaître
Les pauvres et le Seigneur se tiennent face à face.
3.
« Je suis venu servir, non pour être servi »
Mais quand Pierre a dit : non, Toi ne t’abaisse pas,
Il n’avait pas compris qu’un Maître offre sa vie,
Qu’un peuple se relève par l’exemple du roi.
Je ne pourrai, Seigneur, entrer dans ton royaume
Fait de portes étroites où passent les petits
Fait d’hommes transpercés, vêtus d’un coeur de pauvre.
Si je n’accepte pas que mon Dieu s’humilie.
4.
Plongé dans ses pensées, Judas ne disait rien,
Si pour être disciple, il me faut l’imiter,
Non, ce n’est pas pour ça que j’ai fait le chemin
Un roi se tient debout et Jésus est courbé.
Ô Seigneur, je voudrais que ton geste m’attire
Mais la fierté résiste et pourtant tu me pries,
Tu m’as aimé si fort, allant jusqu’au martyr
« Ce que j’ai fait pour vous, faites-le vous aussi ».
5.
Et depuis deux mille ans que tu laves nos pieds,
Les pieds sales et tordus de ceux qui te trahissent
Les pieds rouges et fourbus des frères fatigués
Donne-nous aujourd’hui ton Esprit de service.
Nous voici, devant toi, penchés à notre tour :
Ton Église, humblement, vient pour tendre les bras.
Nous venons recevoir le cadeau de l’amour
Pour le porter au monde et transmettre ta Joie.