Imprimer

Tu es saint Dieu, Tu es saint Fort, Saint Immortel

(Bourgeois/Revel/André Gouzes/Abbaye de Sylvanès)

Tu es saint Dieu, Tu es saint Fort, Saint Immortel, prends pitié de nous !

1
Tu as revêtu notre faiblesse
Et tu nous as revêtus de ta splendeur ;
Tu as fait entrer l’Eglise, ton Épouse,
Dans la chambre nuptiale du Royaume Nouveau.

2
Seigneur, ne regarde pas nos péchés,
Mais la foi de ton Eglise ;
Prends-nous en ta douce pitié,
Toi qui es plus grand que notre cœur.

3
De mon cœur jaillit la louange du soir :
Je chante mon poème en l’honneur de mon roi ;
Que parle en moi ton Esprit Saint,
Qu’il me conduise dans l’espérance de ton Aurore.

4
Aujourd’hui nous avons contemplé le Seigneur Christ,
Nous avons bu son Sang : il nous a pardonnés,
Nous avons célébré la louange de sa gloire
Et nous veillons dans l’espérance de ton retour.

5
Jésus, lumière sans déclin,
Fais-nous connaître la beauté de ta croix ;
Par tes mains étendues, rassemble tous les peuples,
Pour les donner au Père en te donnant à lui.

6
Père invisible, Source de la Lumière,
Fontaine de la Vie et de toute Vérité,
Donne-nous l’Esprit Saint, l’Illuminateur,
Que nous te connaissions, toi et ton Fils Bien-Aimé.

7
Chantons la bienveillance de Dieu pour les hommes
Et l’abondance de sa miséricorde :
Marie, terre en qui Dieu a semé la joie du monde,
Attente de notre désir, encens de notre prière.