paiement sécurisé

Nul n'a jamais vu Dieu - MP195

Auteur : CFC (Commission Francophone Cistércienne)
Compositeur : Mannick
Editeur : Studio SM
Ancienne cote Secli : L195
Publié dans : Signes Musiques n°19
" L'homme apprend qu'il est aimé " : cette dernière phrase de chacun des couplets donne le sens de tout le chant. " Nul n'a jamais vu Dieu ; le Fils unique… nous l'a dévoilé ". C'est par Jésus, par l'Esprit et par nos frères que nous percevons quelque chose du visage de Dieu. La progression des strophes donne un chant trinitaire : le Père que nul n'a jamais vu, le Fils qui nous le révèle, l'Esprit qui habite le cœur de l'homme et l'homme appelé à entrer dans cette relation d'amour. Particulièrement adapté à la fête de la Trinité, ce chant trouvera place pour le 2e dimanche de Carême, lors de la Transfiguration.

Ecouter, voir et télécharger

Nul n'a jamais vu Dieu
ref. 4839 - Paroles du chant
Voir les paroles
Nul n'a jamais vu Dieu
ref. 40459 - Partition
Scan de la partition originale
Fiche pratique
Appartient au répertoire :
Revue Chantons en Eglise
Célébrations particulières :
Eucharistie
Dimanche
Etapes de la célébration :
Action de grâces après la communion
Chant en lien avec la Parole
Sources bibliques :
Evangile de Jésus Christ selon saint Jean (ch. 1)
Première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens (ch. 13)
Temps de l'année liturgique :
2ème dimanche de Carême
Trinité (1er dimanche après Pentecôte)
Sacré-Coeur de Jésus (vendredi après Corps et Sang du Christ)
6 août : Transfiguration du Seigneur